Archives

Chantier jardin mars 2014, les photos

Il y a 3 ans, j’ai créé un jardin ici.

jardin7

Une jungle généreuse

La première année, sur une partie du jardin, j’ai réalisé des carrés avec de vieilles planches trouvées sur le terrain, et le reste, je l’ai planté dans un joyeux mélange et sans aucune structure. Le résultat a été une jungle luxuriante, fleurie et exhubérante, favorisée par un climat propice cette année-là. Les récoltes furent bonnes, mais c’était devenu impossible de circuler, les chemins ne se voyaient plus….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La deuxième année, j’ai tout refait pour dessiner des buttes avec des  formes courbes, spirales, rondes qui s’imbriquaient dans un cheminement harmonieux, bordées par des tuiles récupérées. C’était très joli, rond, doux… mais  à l’usage elles ne furent pas suffisamment opérationnelles : la terre est passée par dessus les tuiles, les chemins n’étaient pas assez larges et au final, il n’y avait que moi qui pouvait circuler dans ce jardin et m’y retrouver. Quelle solution pour ne pas avoir à tout refaire chaque année, que ce jardin puisse être visitable et « circulable »…???

un jardin extraordinairement gelé

la spirale

Cette année, gros changements. J’accepte l’aide masculine!!

D’un commun accord, après un bon travail de lacher prise de ma part, nous avons convenu de faire des quadrilatères et autres délimités par des troncs de chataigniers que nous avons à disposition dans un bois à proximité.

La mise en oeuvre demande un travail conséquent, donc nous recourrons au sympathique principe de chantier participatif. Un appel lancé un peu au dernier moment, deux motivés nous rejoignent, chantier pas plus réfléchi, c’est parti.

 

Délimitation des 3 premiers quadrilatères qui seront ceux des enfants

Délimitation des 3 premiers quadrilatères qui seront ceux des enfants

 

Sébastien et Jean-Pierre se mettent au bucheronnage et débardage et taille des troncs. Christophe et moi, au dessin et terrassement. Heureusement Christophe maitrise parfaitement la représentation dans l’espace, le dessin de plan (moi, pas du tout!!!) : je lui dis ce que j’imagine et il le trace sur le papier, trop fort!!

 

 

J’avoue que j’ai d’abord eu une bonne appréhension en imaginant mon jardin contenu dans des formes droites, avec des angles, des chemins droits, des allées larges. Jeu et travail sur la contrainte de base imposée…. et aussi ouvrir la porte de mon univers. Mais j’ai réussi à lâcher beaucoup, soutenue par mes coéquipiers qui étaient d’accord pour faire le moins droit dans la mesure du possible. Et de toute façon, les troncs arrivent à avoir une légère courbe!  Il y a une allée plus ou moins centrale, qui réussit à presque serpenter, les formes ne sont pas identiques, ni symétriques, elles s’imbriquent.

Nous délimitons toutes nos formes avec des bambous, puis pelletons la terre des allées dans les formes. Nos deux bucherons coupent les troncs et  les assemblent.

Nous avons délimité 3 zones vides surlesquelles il sera intéressant de pouvoir être à plusieurs, lors de stages, 3points énergétiques du jardin.

 

Premier voyage de troncs

Premier voyage de troncs

 

 

JP, Christophe et le tracteur

JP, Christophe et le tracteur

 

 

 

 

 

 

 

 

Première option choisie

Première option choisie

Les 3 premiers bacs, qui seront ceux des enfants (et de moi aussi quand même) se font avec deux niveaux de troncs. Pour le premier nous avons choisi l’option baramine et piquets/masse pour tenir le tout. On avite réfléchi à une autre solution, pour s’économiser le dos!!

 

Les autres bacs se font sur un niveau de tronc. Toute cette première partie du jardin est destinée à accueillir principalement les aromatiques, médicinales, feuilles et fleurs comestibles…

 

Nous disposons une bande de géotextile sous les bois pour prolonger leur durée de vie qui devrait largement dépasser les 10 ans.

 

 

Méthode 2

Méthode 2

Réalisation des mi-bois

Réalisation des mi-bois

Bac à 1 niveau

Bac à 1 niveau

 

Vive le fer à béton!! qui maintient l’assemblage et du coup toute la structure, et la fixe en terre. Et surtout nous évite la baramine et la masse!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

débardage au tracteur

débardage au tracteur

 

 

 

 

 

Et oui c'est lourd des tron

Massacre à la tronçonneuse

Massacre à la tronçonneuse

 

ca avance_001

Ca avance!!

 

mise en place_001

encore et encore…

vortex_001

des trapèzes autour du vortex

Ce prunier mirobolan véritable cadeau, a embaumé tout le chantier

Ce prunier mirobolan véritable cadeau, a embaumé tout le chantier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

un peu de son intuitif en soirée, tambour de bois et sansula

un peu de son intuitif en soirée, tambour de bois et sansula

A la fin de la semaine, une quinzaine de bacs étaient réalisés, encore un stock de troncs à utiliser, un JP coincé sévèrement du dos….on ne se refait pas…Il y a encore du boulot, mais bonne étape!!

Des moments de rencontre et partages bien chouettes surtout, vivement qu’on recommence!!

A suivre…

Annonce Chantier jardin

La porte du jardin

Avis aux motivés!!

On profite de cette semaine de beau temps annoncée pour restructurer tout le jardin, nouveau plan, nouvel agencement, et du coup pas mal de mise en oeuvre !!

Réalisation de plate bandes, buttes, carrés, bordures en bois (à aller couper dans le bois à côté), pelletage de terre (faire les allées et les carrés)… Le tout dans un esprit de permaculture à notre sauce…

Et du partage autour du jardin, des plantes, avec une vision « énergétique »…

Alors pour celles et ceux qui ont envie de venir nous filer la main, elles (ils) sont les bienvenu (e)s. On vous accueille nourris, logés pour 5-7 jours à partir de jeudi 12 mars 2014.

Les journées de travail se feront de 9-12h et 14-17h, dans l’action et la convivialité, les repas se feront en commun, et les soirées seront propices aux discussions et partages, musique… et ce qu’on veut.

Alors si vous êtes dispo, n’hésitez pas!!

Amenez bottes, éventuellement des gants, masse, pelle, pioche.

Pour le couchage, vous pouvez amener un drap housse, une housse de couette, une taie d’oreiller.

C’est au Teillaud, 87440 Marval.  05 55 02 27 54

belle journée!

Gwen

Cueillettes au jardin

Bonjour

Le plaisir d’aller ramasser au jardin et d’utiliser les légumes tout frais sortis de terre pour la soupe, et les rosettes de la salade spontanée : doucette, cardamine hirsute, coquelicot, lampsane, laiteron.

Allez-y c’est le moment. Ca fait du bien, c’est trop bon, c’est vivant et ça nettoie le corps.

En ce moment, une furieuse envie de me réactiver au jardin et dehors, après deux mois beaucoup dedans (à l’intérieur de moi et de 4 murs).

En cours depuis aujourd’ hui, un remaniement complet du jardin, un nouvel agencement, une autre vision, encore une aventure d’expériences, de questionnements, de boires et déboires, et de partage avec le vivant dans le concret de la matière, du végétal et de la terre.

Belle journée

Encore toute vivante...

Encore toute vivante…

Les légumes de la soupe de ce soir, tous frais

Les légumes de la soupe de ce soir, tous frais

A la rencontre des courges

Petits travaux d’automne

 

Recolte de courge

 

La récolte de courge de cette année, à rentrer avant le gel.

Butternut, potimarron (qui ne s’hybrident pas et dont on peut récolter les graines pour les ressemer) et pomme d’amour. De belles soupes et autres gratins en perpective.

Bonne journée.

 

 

Mettre l’animal dans le Je(u)

Les habitantes du jardin extraordinaire

 

Merci à elles pour leurs bons oeufs, et l’humus qu’elles apportent

 

decouvrir le monde du plaisir de picorer

decouvrir le monde du plaisir de picorer

Mettre du lien dans entre les règnes

Mettre du lien dans entre les règnes

les poules du jardin extraordinaire en promenade

les poules du jardin extraordinaire en promenade

Enfin le printemps au jardin

Bonjour,

quelques photos du jardin où je m’active depuis 8 jours pour planter et semer tout ce qui n’a pu l’être durant ce printemps froid et pluvieux et remplacer ce que les limaces ont inexorablement grignoté.

Entrée et vue générale

Entrée et vue générale

 butte avec petits pois

Butte avec petits pois

un beau chou rescapé des limaces

Un beau chou rescapé des limaces

 

 

Les fèves

Les fèves

 

Images de début de printemps

Les premières fleurs …

iris reticulata_001

 

narcisse_001

primevère rouche_001et le jardin qui dort encore sous sa couverture,

jardin sous la paille_001Aujourd’hui, soleil et douceur. Une après midi de grelinette et plantation, semis…hummmm, c’est bon!!! Ca fait du bien, ça dérouille et ça respire bon le printemps! Profitez-en.

Belle soirée

Gwen

 

 

Le jardin miroir

Jardin, mon beau jardin, dis-moi qui je suis...

En ce qui me concerne, le jardin, son état général au point de vue de  sa vigueur, de son harmonie reflète ce que je suis. Quand quelque chose ne va pas au jardin, je regarde chez moi.

Débordé par la végétation spontanée, un chaos où on ne sait plus mettre les pieds, disharmonie et mort de beaucoup de plantes par étouffement, une exhubérance mais avec une perte de diversité. C’est le tableau que j’avais au début de l’été. Je ne m’y sentais plus bien du tout, ressentant une forte dissonnance, nous n’étions plus sur la même longueur d’onde, alors que le jardin est mon havre de paix. PANIQUE!

Et bien ça reflétait tout à fait des histoires de souci par rapport au fait de me  mettre un cadre, ou d’en mettre aux autres.

Ce qui m’est clairement venu, c’est que le cadre permet de construire si l’on ne s’enferme pas dedans, si l’on ne se rigidifie pas, qu’on est conscient que ce n’est qu’un cadre et qu’on peut le modifier, le faire évoluer en souplesse, au gré de la vie qui s’écoule.

Il guide, pas dans le sens d’une marche à suivre avec des oeillères où d’un chemin tracé, mais comme une rambarde, il met en valeur, il souligne ce qui est fait en son sein, il permet de se positionner par rapport à un repère.

Il permet d’en sortir, car pour cela, il faut bien qu’il y en ait un au préalable. Sinon, on est dans le flou, on ne sait plus dans quelle étagère…

Alors j’ai remis un cadre, décidé qui allait disparaitre ou rester, arrêter de laisser trop l’initiative et le choix à la nature, et d’un coup la tension est tombée pour moi et pour le jardin. J’y ai retrouvé à mon grand soulagement la plénitude et la joie de cocréer avec lui.

Bonne journée

Gwen