Archives de tags | peau à peau

ECHARPE DE PORTAGE

Le Portage des bébés 

 

S’il n’y avait qu’un objet indispensable, le seul à choisir, pour la naissance et les deux premières années de la vie d’un enfant, je prendrais sans hésitation l’écharpe de portage.

J’ai porté mes trois enfants des heures et des heures et ils m’ont accompagnée dans toutes les activités que ce soit la cuisine, le jardin, le ménage, les balades, les courses, les fêtes, des stages, faire du bois, danser, faire du vélo…. tout, tout, tout. Ca m’a permis de continuer à faire ce que je voulais, pas tout à fait de la même manière évidemment, quand on a quelques kilos en plus dans le dos, ça joue!!

bébé dans l'écharpe au quotidien

Tout nourrisson, je les ai portés devant, bien nichés, collés contre ma poitrine. Quel bonheur de pouvoir les cajoler ainsi. Pour faire un bisou à tout moment sur ce crâne tout doux, il suffit de pencher légèrement la tête et on peut respirer en permanence son odeur enivrante de bébé. On l’entend faire ses petits couinements de plaisir, il est facile de sortir un sein pour le laisser téter à sa guise sans s’interrompre. Le caresser, dés qu’on a une main libre… Bref, que du bonheur!!!

Puis assez rapidement, ils sont passés dans le dos, parce que ça encombre quand même.  Et là, c’est parti pour des heures. Ca peut secouer dans tous les sens, ça ne les perturbe pas le moins du monde. Ils s’endorment quand ils en ont envie, il est facile alors de les « démouler » et de les poser.

Dés qu’ils commencent à s’éveiller au monde, c’est fou comme ils sont attentifs à ce que l’on fait, par dessus l’épaule, ils suivent les moindres gestes, enregistrant, apprenant déjà plein de choses. Et ça fait des bébés qui ne pleurent pas ou si rarement. C’est une continuité de la grossesse et ça permet de garder un contact physique, pour moi nécessaire, un bon bout de temps après la naissance.

J’ai remarqué que souvent les parents portaient leur bébé au début, devant mais qu’ils ne faisaient pas le pas de les passer derrière, par peur. C’est bien dommage.

C’est un coup à prendre, mais je peux vous dire que rapidement, on le fait sans réfléchir et l’enfant coopère, parce qu’il n’attend que ça.

En 7 ou 8 ans, cette technique s’est bien répandue, chouette!! Et vous trouverez plusieurs sites pour en parler, voici celui de l’association peau à peau

echarpe de portage