Un petit déjeuner détonnant

Le petit déjeuner qui pour le moment me convient, le seul qui me tienne au corps toute la matinée, même avec une activité physique.

Il est inspiré du Miam au fruit de Florence guillain. je me suis permise d’y ajouter quelques ingrédients, même si d’après elle il est tout à fait complet tel quel.

Donc , voici les doses que je mets pour deux

1_001

Je commence par écraser une banane à la fourchette qui doit s’oxyder et brunir légèrement.

2_001

Dans le blender, deux cuill à soupe de lin et deux de sésame

3_001

et deux cuill à soupe de graines oléagineuses mélangées

5_001

un citron entier pelé (je garde le zeste pour le faire sécher pour les tisanes)

6_001

Deux bonnes poignées de graines germées (ici épautre, lentilles, haricots mungo, alfafa)

7_001

un morceau de gingembre et du curcuma

8_001

une cuill à café d’huile de coco

10_001

Une cuill à soupe d’huile de coza

11_001

Tout cela dans le blender avec la banane

12_001

Un mélange de 3 fruits en morceaux

13_001

Et voila le résultat, c’est bon, vraiment nourrissant. Ca demande un peu de préparation, plus que des tartines, sans doute. On peut moudre à l’avance un stock de graines, conservé au réfrigérateur.

 

3 réflexions au sujet de « Un petit déjeuner détonnant »

  1. Bonjour Gwen,
    Je découvre ton site (par celui de Jean-Pierre) et tes choix de vie avec grand plaisir. Avoir un verger à sa disposition… Le rêve auquel chacun devrait avoir droit…
    Ton petit déj.? Ici dans les Deux-Sèvres voisines, nous faisons à peu près le même mais sans mixer. Il est important pour nos dents et notre squelette de croquer, et puis cela ne nécessite aucun matériel, pas d’électricité ni de vaisselle. Youpi! Nous mangeons en premier les fruits à digestion rapide tels que poires, pommes, kiwis, bananes éventuellement mais je privilégie le local et de saison, puis des graines germées en grignotage, des oléagineux (amandes, noix , noisettes) et aussi des fruits secs, en hiver surtout (figues, raisins, abricots, dattes). Nous varions selon nos envies et notre appétit. Les graines germées ont moins de succès en ces mois d’hiver alors que nous en raffolions les mois précédents. Merci pour le partage sur le bouleau. Je n’en ai pas à ma disposition pour l’instant, peut-être ce printemps ! MERCI !

    • Merci beaucoup Edwige pour ton partage. Je pars du principe qu’il n’y a pas une recette valable pour tout le monde ni à tous les moments pour une personne, et c’est chouette de partager chacun pour essayer d’autres choses qui inspirent.
      Je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait de macher, et qu’il n’est pas indispensable d’avoir un mixer.Je garde les morceaux de fruits et je pourrais garder les graines oléagineuses entières aussi; La partie purée c’est aussi par rapport aux enfants qui n’accepteraient pas les graines germées au petit déj. ILs mangent volontiers l’alfafa et autres toutes petites graines aux autres repas, mais boudent les haricots, lentilles, le blé, ça dépend. Ca permet aussi de faire passer le curcuma, le citron….. même pour moi. C’est pareil, en ce moment vis à vis des graines germées, j’ai moins d’envie, et pourtant je les pense nécessaires pour leur apport. Donc les broyer et par exemple en faire des pâtes à tartiner avec d’autres choses ou des galettes esseniennes passe bien.
      Voilà on va rajouter à ce petit dej, un petit verre de jus d’herbe d’orge.Juste prendre le temp de lancer la culture…. je pense que c’est un bon apport aussi, j’en dirai des nouvelles.
      Bonne continuation à toi et au plaisir de partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.